Rechercher
  • Madior Niang

GSEF2023, la candidature de Dakar est celle de l’Afrique, de la jeunesse et de la femme !


Dans son allocution solennelle de lancement de la Campagne de la candidature de la Ville de Dakar à l’organisation du GSEF 2023, Mme le Maire Soham El Wardini, a appuyé la pertinence de la candidature de la capitale Sénégalaise sur plusieurs éléments pour montrer que ce n’est pas une candidature fortuite et que Dakar a de sérieuses cartes en main pour remporter l’organisation de cet événement mondial. Elle a d’emblée évoqué ‘’la volonté du Conseil municipal de faire de Dakar, la ville capitale du pays, jouant, ainsi, son rôle historique, avant-gardiste et de rayonnement international’’.


Mme le Maire Soham El Wardini, a ensuite évoqué la forte volonté politique forte de l’Etat du Sénégal de promouvoir l’ESS. ‘’L’Etat du Sénégal a érigé l’ESS, dans le cadre du Plan Sénégal Emergent, comme priorité fondamentale en la plaçant au deuxième rang de ses cinq initiatives majeures contenues dans le plan d’action prioritaire. Une telle consécration marque la détermination de la plus haute autorité à promouvoir et à développer le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire, qui peut contribuer au raffermissement d’une société démocratique au sein de laquelle la pleine participation à la création de valeur ajoutée du secteur formel, comme informel se réalisera par la redistribution de richesses à travers la promotion des entreprises et organisations basées sur la solidarité et la primauté de l’homme’’ a souligné le Maire de la Ville.


En plus de cette volonté politique du pouvoir central, Mme Wardini a évoqué l’engagement politique de la Ville, depuis une décennie, dans la promotion de l’économie sociale et solidaire à travers plusieurs projets et programmes de soutien aux populations et aux communautés. ‘’ Cet engagement politique de Ville a été reconnu tant au niveau national qu’international, notamment par l’Institut de recherche des nations unies pour le développement social, à travers la publication de l’étude de cas sur les expériences de 6 grandes villes du monde en matière d’économie sociale et solidaire, à savoir Dakar, Montréal, Barcelone, Séoul, Mexico, Abu Dabi. Une fierté pour notre Ville d’être citée et reconnue’’, a tenu à préciser Mme le Maire.


En mettant en place plusieurs structures décentralisées d’accompagnement (le FODEM, la CEPEM, la Mutuelle d’épargne et la Coopérative d’habitat…), la Ville de Dakar appuie les Organisations d’Economie sociale et solidaire. Ces structures sont des outils d’accompagnement de la politique d’ESS qui se positionnent tout au long du processus de l’entrepreneuriat social. Ces outils sont des piliers complémentaires dans la stratégie de soutien aux OESS pour augmenter la pérennité des entreprises sociales avec un accompagnement personnalisé.

Et Mme le Maire d’ajouter que ‘’toutes ces réalisations concourent à mon ambition de transformer Dakar en une ville résiliente sociale et solidaire et devra être traduite en un plan local, cohérent, quinquennal de développement de l’Économie Sociale et Solidaire (PLDESS), qui est, aujourd’hui, la meilleure réponse à la mise en œuvre d’une politique inclusive d’autonomisation des femmes, des jeunes et des groupes vulnérables dans un cadre de vie durable’’. Convaincue que le développement économique et social de nos pays ne peut être impulsé qu’à la base, au niveau des collectivités territoriales, Soham El Wardini pense que ‘’les collectivités territoriales sont devenues des partenaires incontournables pour asseoir un développement inclusif et durable’’.


Surtout qu’avec la crise pandémique de la COVID 19, les villes sont les premières impactées par ses effets néfastes. Elles ont subi, les conséquences des mesures de lutte qui ont davantage creusé les inégalités sociales et les fragilités humaines en raison des disparités dans la répartition des richesses. Ce constat selon Mme le Maire, doit amener les Collectivités territoriales à rechercher et à mettre en place des réponses pour lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales.


Poursuivant sur cette lancée, Mme le Maire dira ‘’Nous avons fait de la ville de Dakar, une ville engagée pour la promotion et le développement social, économique et environnemental de la population, parce que je crois fortement que le développement local inclusif et durable constitue un des axes des politiques publiques étatiques et locales pour favoriser une meilleure inclusion des populations’’. Elle a réaffirmé ‘’l’engagement de la ville de Dakar à lutter contre les inégalités sociales et l’exclusion financière à travers la promotion et le développement de l’économie sociale et solidaire’’. Il s’agit pour la ville d’engager la réflexion sur son rôle aux côtés des acteurs et de l’état dans la promotion de l’économie sociale et solidaire, sur les stratégies à mettre en place au niveau local pour concilier l’activité économique et l’équité sociale.


Pour toujours étayer son argumentaire en faveur du Choix de Dakar pour abriter le Forum mondial, Mme le maire a souligné l’importance des réseaux. Elle a fait remarquer que ‘’L’émergence de mouvements et d’organisations internationales de promotion de l’ESS joue, aujourd’hui, un rôle fondamental face aux défis majeurs qui interpellent nos pays en termes d’inclusion sociale et territoriale.’’ Poursuivant, elle a informé que ‘’C’est la raison de l’adhésion de la ville de Dakar au Forum mondial de l’Economie sociale et Solidaire, communément appelé « Global Social Economy Forum GSEF) qui a été acté par la délibération n°11 de juin 2020 du Conseil municipal qui a autorisé l’adhésion de la ville de Dakar au Forum mondial de l’Economie sociale et Solidaire, communément appelé « Global Social Economy Forum GSEF).


‘’Nous allons relever le défi’’



Aujourd’hui, Dakar est candidat à l’organisation de la VIème édition du Forum Mondial de l'Economie Sociale et Solidaire en 2023 « GSEF2023 ». Soham El Wardini a déclaré que ‘’La candidature de Dakar, est celle de l’Afrique, de la jeunesse et de la femme. C’est aussi celle de l’espoir, de la nature, des terroirs et des territoires, donc de l’écologie et de l’économie verte. La candidature de Dakar est celle des peuples et du citoyen donc de l’humanisme. Enfin, la candidature de Dakar est celle des initiatives et de la créativité populaires donc de l’innovation sociale. En un mot, Dakar est candidat pour entre- prendre collectivement un développement plus résilient, durable et inclusif des territoires’’


Mme le Maire a exprimé son espoir que ‘’ce lancement de la candida- ture de Dakar soit le point de départ pour ancrer l’économie sociale et solidaire dans l’Agenda sénégalais, africain et international vers GSEF23’’.

Pour terminer, elle a appelé à une large mobilisation autour de la candidature de Dakar à l’organisation GSEF-2023 comme celle qui a prévalu à la candidature à l’organisation du Forum Mondial de l’eau qui doit se tenir à Dakar en 2021, et à l’organisation des JO 2026 toujours dans la Capitale sénégalaise. ‘’Je voudrais vous inviter, toutes et tous, à rester ensemble, et mobiliser, à relever les défis de cette candidature, d’ici, la décision finale lors de l'Assemblée Générale du GSEF qui aura lieu le 5 octobre 2021. J’invite solennellement, l’As- sociation des Maires du Sénégal, à soutenir la Ville et de faire de cette candidature un projet commun pour mobiliser toutes les collectivités territoriales’’.


Mme le Maire a remercié Monsieur Paul Ladd, le Directeur général de l’Institut de recherche des nations unies pour le développement social, pour son appui à la recherche et publication des expériences et des savoirs. Elle a aussi remercié Mme Laurence Kwark, Secrétaire Général du Global Social Economy Forum (GSEF) pour son soutien constant, et espère la recevoir en 2023 dans sa ville, dans son pays, son continent et dans son monde. Mme le Maire a félicité et encouragé le réseau des acteurs et des collectivités territoriales pour l’ESS à amplifier la mobilisation et le plaidoyer pour accompagner la participation qualitative et quantitative de la Ville au prochaine Forum GSEF2021, qui aura lieu du 4 au 8 octobre, au mexico city sur le thème « Gouvernements locaux et économie sociale : cocréation de voies pour une économie verte et inclusive ». .

Pour la mairesse de Dakar, après la pandémie de la Covid-19 qui a mis à terre l’économie mondiale, il y a des moyens pour que tout le monde puisse se retrouver et que l’on redémarre sur de nouvelles bases. Une campagne sera menée sur le continent pour réunir autour de Dakar la candidature de l’Afrique, a-t-elle fait savoir.

Toute convaincue de la victoire de sa ville, Mme Wardini a déclaré devant la presse « Nous sommes bien placés, c’est ça notre motivation. Dakar a été choisie parmi les 6 villes qui seront en compétition dont Montréal, Séoul, Mexico, Durban, et Barcelone. Nous allons relever le défi », a-t-elle promis,.

Pour rappel, Le Forum Mondial de l'Economie Sociale et Solidaire (GSEF) est un réseau mondial de gouvernements locaux et d'acteurs de divers secteurs privés, civils et universitaires entre autres, qui vise à partager des visions et des expériences à travers la collaboration et la coopération pour construire un monde inclusif, équitable et centré sur l’humain.

10 vues0 commentaire